Job’tel au secours des jeunes chômeurs

Le sous-emploi constitue une réelle problématique au Sénégal. Selon les dernières estimations, le taux de chômage des jeunes était de 10,5% en 2011. Ainsi, pour aider les jeunes, notamment les étudiants à trouver des offres de travail, Job’tel, une plateforme d’information via le mobile, vient de démarrer ses activités.

 

Trouver un emploi stable constitue aussi un pari difficile pour les jeunes. Ces derniers ont parfois du mal à retrouver le système d’information nécessaire pour leur orientation professionnelle. Ce problème, Job’tel compte y remédier, en proposant un support d’orientation pour l’emploi. Selon son manager général, Aïssatou Soumaré, Job’tel se veut ‘’la première plateforme d’emploi au Sénégal’’. Les seuls systèmes d’information qui existent au Sénégal sont sur internet, à part ce qui se fait au niveau gouvernemental avec les kiosques emplois. Mais de l’avis du manager de Job’tel, tout le monde n’a pas accès à internet. Comme le mobile est aujourd’hui très répandu au Sénégal, Job’tel offre des services via le mobile.

La principale cible de Job’tel reste les étudiants et les demandeurs d’emploi. Par simple sms l’étudiant peut recevoir plusieurs offres d’emploi qui concernent son domaine d’activité.  Aussi, la plateforme Job’tel accompagne les étudiants dans la rédaction de leur cv ou dans la préparation de ‘l’entretien d’embauche’’. Pour Mme Soumaré, beaucoup d’étudiants sortent de l’université sans pour autant pourvoir rédiger un bon cv. C’est pourquoi, grâce à des ateliers organisés par des experts, ils pourront bénéficier d’assistance dans ce sens, mais aussi des conseils pour leur orientation.

Les services de la plateforme seront décentralisés dans les autres régions du pays, surtout pour les ateliers de préparation de cv ou d’entretiens d’embauche.

Par ailleurs, Job’tel compte se rapprocher des structures en charge de l’emploi des jeunes, notamment l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi des jeunes (ANPEJ).

ALIOU NGAMBY NDIAYE